Archives de la catégorie ‘Pilotes

Tony Angelo, pilote d’une Mazda RX-8

Mercredi, juin 18th, 2008

Tony Angelo pilote une Mazda RX-8 et participe au championnat le plus en vogue actuellement, j’ai nommé le Formula Drift (et oui, le D1GP se fait timide et les ricains gagnent du terrain…). Jamais qualifié dans le top 16 pour le moment, ce pilote était encore peu connu jusqu’à sont entrée fracassante en 5e position, lors du Formula Drift d’Englishtown (3e round 2008). Un avenir prometteur !

En savoir plus : le blog de Tony Angelo, les prochaines manches du Formula Drift.

Ryan Tuerck

Lundi, mai 12th, 2008

Ryan TuerckRyan Tuerck est un pilote de drift américain, engagé en Formula Drift pour le compte de Gardella Racing en 2008. A 23 ans, il pilote une Pontiac Solstice GXP et dispose d’une expérience considérable dans le monde du drift, malgré son jeune âge.
Deux fois vainqueur du Drift Mania Canadian Championship (DMMC), Ryan Tuerck a aussi été sacré « meilleur espoir 2006″ en Formula Drift. Avant de tomber dans le monde du drift, Ryan était cascadeur professionnel en motocross.

Voir aussi : vidéo de Ryan Tuerck

Severine Roy, pilote de drift !

Jeudi, avril 10th, 2008

Séverine RoyAprès Tony Jouin et Régis Hueber, Séverine Roy alias CouetteCouette vient continuer notre série d’interviews de pilotes de drift. A l’instar de Tony, Séverine est membre de la FDC. Elle travaille chez le préparateur W-Autosport.
Je m’appelle Séverine alias CouetteCouette, passionnée et pratiquante de drift, j’ai 30 ans et je suis assistante de gestion chez W-Autosport. Signes particuliers : tatouée sur le bras gauche, piercing nez et nombril. J’ai réussi, durant ma première session d’entrainement sur circuit, à déjanter mon pneu avant gauche, alors qu’on glisse de l’arrière ! Comme on dit : « si tu sort pas, c’est que tu tentes pas ! »

Comment as-tu découvert le drift ? Pourquoi driftes-tu ?
William, qui était très renseigné là-dessus via Internet, a décidé, lorsqu’il a su qu’une association venait de voir le jour, de se monter une voiture pour s’y mettre. Le premier jour sur les pistes, en tant que spectatrice, fut pour moi une révélation… C’était énorme et spectaculaire ! J’ai par la suite essayé sur son auto et j’ai eu le feeling avec ce sport… C’était clair pour moi, je venais de trouver ma passion.

Présentes-nous ta ou tes voitures !

J’ai commencé sur une BMW 325i E30, puis j’ai eu une Nissan 200SX RS13 et, actuellement je roule avec une Nissan Skyline R32 GTS.

Nissan Skyline R32 GTS, DriftNissan Skyline R32 GTS, DriftNissan Skyline R32 GTS, Drift

Quel budget consacres-tu au drift ?
Trop ! Plus sérieusement ça peux chiffrer dans les 250 à 300 € par sortie circuit (comprenant tous les frais, avec des pneus de récup), selon la distance et si c’est un week end ou une journée… Pour l’équipement j’en suis à 2000 € pour l’instant et avec les meilleurs tarifs… Sans compter l’achat de la voiture. J’ai commencé à drifter début novembre 2006 !

Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui veulent se lancer ?
De choisir une voiture « moyenne » qui va obliger son pilote à bosser dur et à prendre connaissance de toutes les techniques pour glisser. Avec une grosse caisse bien équipée, on a tendance à trouver un peu trop de facilité, c’est bien pour après quand on va commencer à chercher la vitesse, mais c’est brûler les étapes lorsque l’on débute. Je leur dirai surtout de ne pas chercher à prouver quoi que ce soit. Il faut prendre le temps d’étudier chaque étape et avant tout il faut se faire plaisir.

Parles nous de ton expérience en compétition ? Des sponsors ?
Je n’ai pas encore fait de compétition. Tout d’abord parce que je n’en avais pas le niveau et surtout pour un manque de budget. J’aurais aimé envisager les manches du championnat de cette année, mais il est certain que sans sponsors ce sera sans moi… A bon entendeur !

Comment vois-tu l’avenir du drift en france ?
Je le vois grandissant et populaire, vu l’engouement de toute une génération pour ce sport. Il y a de plus en plus d’adhérents et un public de plus en plus demandeur. Mais je le vois aussi en difficulté suite au manque d’endroits de roulage dont nous disposons…

Merci à toi ! Quelque chose à rajouter avant de nous quitter ?
Le drift c’est un sport à part entière (qui se pratique uniquement sur circuit), c’est fun et c’est une très bonne thérapie pour évacuer le stress quotidien ! C’est un vrai partage entre passionnés et surtout, c’est une grande famille où règne une ambiance vraiment top ! A vous tous qui me lirez, aidez nous à faire en sorte que le drift entre dans l’histoire sportive française… ;)
Retrouvez-moi sur mon blog, severinedrift.skyrock.com.

Interview de pilote : Tony Jouin

Lundi, avril 7th, 2008

Après Régis alias LeTigrou, c’est au tour de Tony Jouin de répondre aux questions du Drift Blog ! Tony, non content d’être le président de l’association française de drift (FDC), s’est octroyé le titre de meilleur pilote français en 2007 lors des French Drift Series. Il pilote une Nissan 200SX S14 impressionnante et entièrement préparée « maison ». Portrait.

Tony Jouin, pilote de driftPrésente-toi : nom, prénom, pseudo, age, occupation… Anecdotes… Signes particuliers !
Tony Jouin, alias tony-s14, mon age est top secret ! Mes occupations : le drift ! J’ai commencé à drifter à cause de mon fils qui jouait au drift sur Need For Speed… Pas de signes particuliers, trop gentil peut-être… Pourquoi je drifte ? Je n’en sais rien, la folie sans doute, ou peut-être que je suis devenu accro…

Présentes-nous ta voiture !
Ma voiture est une Nissan 200SX S14, une des voitures reine pour le drift. On trouve des pièces performances d’un peu partout, c’est une auto où beaucoup de pièces ont été développées. Cela veut tout dire… Elle fait environ 300 ch, mais j’aimerais bien la faire evoluer un peu, genre 100 ch de plus… Mon autre auto c’est mon 4×4, un Nissan Terrano, c’est nickel pour tracter. Je viens d acheter une autre Nissan, mais je sais pas ce que je lui destine comme avenir !

Nissan 200SX S14 drift, de Tony JouinNissan 200SX S14 drift, de Tony Jouin

Quel budget consacres-tu au drift ?
J’ai mis beaucoup au départ, sans doutes trop. J’ai mis 30.000 € dans mon auto, je consacre pas mal d’argent (trop, dirait ma femme) pour m’occuper du « développement » du drift en France.

Depuis combien de temps driftes-tu ? Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui veulent se lancer ?
J’en fais depuis 4 ans, je dirais que je ne roule pas assez par contre. En fait, c’est aussi mon conseil : il faut rouler rouler rouler pour comprendre l’auto, ses réactions. Il faut avoir le feeling avec son auto. Quand je parle de rouler, je veux dire sur circuit bien sûr ! Je pense qu’il faut partir avec une auto pas chère et voir un peu comment ca se passe. Si on sent bien la chose, il faut passer à plus gros, avec des autos plus performantes et de l’équipement plus poussé.

Parles nous de ton expérience en compétition ? Des sponsors ?
J’ai fait du rallye en championnat de France pendant presque 10 ans, j’ai aussi participé à une formule de promotion (le volant 106). En 2007, j’ai participé aux French Drift Series. J’ai fini deuxième, mais premier français ! Le drift n’est pas encore trop connu, donc les partenaires et sponsors sont plutôt difficiles à convaincre. Mais on y arrive quand même. Je remercie au passage mes sponsors, K-Sport France, Mecatech, Sport 6 qui me font confiance. Je suis en contact avec d’autres partenaires, j’espère que cela va aboutir… Je vous en reparlerai bientôt!

Tony en vidéo : battle VS Déborah Lopez, French Drift Series Round 1

D’autre vidéos de Tony sur videos-drift.com !

Comment vois-tu l’avenir du drift en france ?
L’avenir n’est vraiment pas comme je l’aurais espéré. M’occupant de la FDC, je vais de désillusion en désillusion. J’espère juste que c’est un mauvais passage et qu’enfin ce sport sera reconnu en France, à part entière. Nous avons la chance d’avoir un sport qui est spectaculaire, donc y’a pas de raisons !

Quelque chose à rajouter ?
Je remercie ma femme, mon fils, qui me supportent au travers de mes absences driftesques… Mes parents aussi car j’ai squatté leurs jardins, et leur garage. Merci à tous ceux qui me font confiance. Merci aux gruiiii avec qui on s’amuse bien, merci à tout le monde en fait !! Je vous aime tous, même ceux qui m’aiment pas ! Venez me retrouver sur mon site tony-drift.com ou sur forum-drift.fr, et aussi sur gruiiiipower.com.

A bientôt sur la piste…

D1GP : le retour de Nobuteru Taniguchi

Mercredi, avril 2nd, 2008

Après deux ans d’absence, le champion japonais Nobuteru Taniguchi est de retour en D1GP, selon Kultivate. Pour la petite histoire, Taniguchi a été le premier vainqueur historique du D1GP en 2001, sur une Nissan Silvia S15 HKS. Alors certes, le premier round du D1GP 2008 est déjà passé, mais Nob‘ a déjà précisé qu’il ne participerait qu’à quelques manches, sans viser de titre : son planning en championnat Super GT et autres catégories prend en effet le dessus face au drift.

Pas de S15 cette fois-ci, Taniguchi continuant de rouler sur la Toyota Altezza SXE-10 qu’il pilotait en 2004 et 2005. La déco change, et la mécanique s’enrichit de quelques pièces supplémentaires : équipée d’un moteur 3S-GTE, l’Altezza sort 600ch grâce notamment au stroker 2.2 (augmentation de la cylindrée de 2 à 2.2 litres) et au turbo GT3037. Un allègement drastique lui permet de passer de 1500 à 1100 kg, offrant un rapport masse/puissance inférieur à 2 !

C’est sur le Fuji Speedway les 26 et 17 avril, lors de la deuxième manche du D1GP, que Nob‘ reprendra la compétition. Une chose est sûre : Nob‘, c’est pas un noob ! (ne dites rien, je suis déjà dehors)

D1GP : le retour de Nobuteru TaniguchiD1GP : le retour de Nobuteru Taniguchi

Kazuhiro Tanaka : un japonais de plus a l’EDC

Mardi, mars 18th, 2008

Après Nobushige Kumakubo, Kazuhiro Tanaka sera le deuxième pilote professionnel japonais à s’inscrire à l’EDC (European Drift Championship) cette année. Aux côté de Kumakubo, Tanaka fait partie de la célèbre Team Orange et pilotera une Subaru STI GDB propulsion de 420 chevaux, semblable à celle de son coéquipier.

A côté de cela, Kumakubo et Tanaka continuent bien sûr de participer au D1GP (le championnat de référence japonais) avec des nouvelles voitures. Déménager leurs Sub’ en Europe pour représenter la Team Orange à l’international est une bonne méthode pour les recycler avant de les vendre !

Kazuhiro Tanaka : un japonais de plus a l’EDCKazuhiro Tanaka : un japonais de plus a l’EDC

Tony Jouin, pilote d’une S14

Lundi, mars 17th, 2008

Tony Jouin est un pilote français talentueux. En 2007, il a terminé deuxième des French Drift Series (championnat français de drift), juste derrière le suisse Andreas Distel, s’octroyant ainsi le titre le meilleur pilote français ! Tony est également président de l’association française de drift (FDC) et fait partie du noyau dur de personnes essayant tant bien que mal de démocratiser le drift en France. Un grand merci Tony, c’est grâce à des personnes comme toi que nous arriverons un jour à nos fins !

Tony Jouin, pilote d’une S14Tony Jouin, pilote d’une S14

Tony pilote une Nissan 200SX S14, entièrement préparée en France par ses soins.

Chassis :

  • Arceau 6 points
  • Suspensions K SPORT INVERTED
  • Tirants reglables av ar
  • Barres av (haute)
  • Barres ar (basse + haute)
  • Gros freins Ø 315
  • Durits aviation
  • Plaquettes Poterfield
  • Liquide HT
  • Pont autobloquant Cusco MZ

Moteur :

  • Power FC
  • Huile Moteur MECATECH
  • Turbo gt 28/71r sur BB
  • Embrayage simple disque stage 3
  • ADM direct bi cone
  • V mount maison ( mini piping )
  • Pompe à essence Walbro
  • Injecteurs 555 cc nismo
  • Ligne complete ssauto
  • Bougies iridium
  • AVCR
  • BOV HKS ssqv
  • MAF Z32
  • Relocation filtre a huile
  • Regulateur pression essence

Interieur  :

  • Vidé
  • Siège baquets COBRA homologués
  • Harnais 4 points Large COBRA homologués
  • Volant tulipé
  • Turbo timer BLITZ
  • Short shift

Manomètres :

  • pression turbo HKS
  • pression huile Omori
  • température huile Omori
  • mano eau HKS

Exterieur :

  • Suppression calandre
  • suppression AB
  • Jantes 9.5 x 18 AV – AR
  • Capot carbonne
  • Aileron carbone
  • kit uras

Tony est sponsorié par K-Sport et Mecatech. Pour en savoir plus, téléchargez son book !

Kumakubo a l’EDC

Jeudi, mars 6th, 2008

Kumakubo au European Drift ChampionshipLe champion japonais Nobushige Kumakubo, vainqueur du D1GP 2006, s’est engagé au European Drift Championship (EDC) ! Il pilotera sa Subaru Impreza STI GDB de 430 ch. Kumakubo est connu pour ses entrées en courbe ultra rapides et son sang froid à toute épreuve durant les phases de battles. L’arrivée d’un pilote japonais à l’EDC marque un virage important dans le monde du drift. On s’intéresse enfin à l’Europe !

Kumakubo a l’EDCNotre pilote déclare : « depuis que j’ai visité Silverstone en 2005, j’ai entendu beaucoup de bien de l’EDC. C’est ce qui m’a décidé à m’y inscrire, par simple logique : il y’a de très bon pilotes en Europe et j’ai envie de rouler avec eux. Ca va être fun ! »

Source : Driftworks

Paul Vlasblom et sa BMW M3

Mardi, mars 4th, 2008

Aux Pays-Bas, le drift est très populaire. Beaucoup plus qu’en France. Tout le monde ou presque sait ce que c’est, et certains pilotes sont de véritables professionnels. C’est le cas de Paul Vlasblom, aussi connu sous le nom de Driftking.nl. Gérant d’une société spécialisée dans les voitures allemandes (Porsche et BMW en tête), c’est tout naturellement qu’il s’est tourné vers une BMW E36 Touring.

La BMW de Paul a été préparée selon la règlementation du D1GP : éléments de sécurité, allègement conséquent, ligne d’échappement faite maison… Le bloc 2.8 litres d’origine laisse sa place à un moteur M3 3.2 litres, muni d’une boîte à air en carbone et d’arbres à cames retaillés. Il en ressort 381 chevaux et 450 Nm, une puissance modeste qui n’a pas empêché Paul de s’emparer de la première marche du podium du King of Europe 2007. Intrax se charge de la suspension, tandis que le différentiel d’origine est remplacé par un différentiel de M5 retaré.

BMW M3 E36 Touring Paul VlasblomBMW M3 E36 Touring Paul VlasblomBMW M3 E36 Touring Paul Vlasblom
BMW M3 E36 Touring Paul VlasblomBMW M3 E36 Touring Paul Vlasblom

Source : Kultivate

Andreas Distel, pilote suisse à Taiwan

Vendredi, février 29th, 2008

Andreas Distel est un pilote de drift suisse, prodige au volant d’une BMW M5 E34 (il changerait visiblement pour une Nissan 200SX S14A cette année). A 22 ans à peine, Andreas dispose d’un énorme talent en tant que pilote de drift, et a remporté le championnat français French Drift Series en 2007.

Grâce à cette victoire en France, Andy a remporté un voyage à Taiwan où il participe à différentes manifestations de drift. Son séjour n’est pas terminé à l’heure actuelle, nous ne manquerons pas de vous redonner des nouvelles !

Andreas Distel à TaiwanAndreas Distel à TaiwanAndreas Distel à Taiwan
Andreas Distel à TaiwanAndreas Distel à TaiwanAndreas Distel à Taiwan

Source : Zenky Racing via Forum Drift

Drift Network :
Forum Drift
Drift Blog
Vidéos de Drift
Drift Project