Interview de Verena Mei

Verena MeiPeut-être l’avez vue dans Fast & Furious : Tokyo Drift, en tant que jolie fille en Skyline ? Verena Mei a 25 ans et est modèle sport auto, mais attention, Verena n’est pas une pouf de plus (sinon je ne prendrais pas la peine d’en parler ici). Lassée de poser à côté des piles de pneus et des belles mécaniques, Verena a décidé de s’installer derrière le volant et devenir pilote de drift. Portrait d’ une jeune femme volupteuse, seul pilote féminin du championnat de drift américain Formula D.

Q : Vous êtes jolie, mignone, et avez l’air très féminine… (NDPanda : l’entrée en matière du siècle)

R : Souvent, les sponsors ne me prennent pas au sérieux à cause de mon caractère : j’ai une voix douce et je suis plutôt réservée, il ne m’imaginent pas au volant d’une voiture de drift.

Q : Les pilotes de course sont en général petits. La taille a-t-elle une importance en drift ? Je me demande si votre gabarit joue en votre faveur.

R : Un pilote petit est toujours avantagé. Plus la voiture est légère, plus elle va vite. Cependant, en drift cette notion n’est pas prédominante, puisque la discipline n’est pas évaluée au chronomètre.

Q : Qu’en est-il de la sécurité ? N’avez-vous jamais peur ?

Verena MeiR : En drift, on ne va globalement pas aussi vite que dans d’autres sports automobile. Mais d’un autre côté, on cherche souvent la limite, en frôlant des murs ou en se rapprochant le plus possible de son adversaire. En 2005, j’ai tapé un mur pour la première fois. Suite à cet accident, la peur a calmé mes ardeurs quelques temps… Mais une fois la crainte domptée, cette expérience m’a permis d’avancer plus loin. Aussi, quand je pilote, je m’équipe toujours au maximum : combinaison ignifugée, harnais cinq points, casque et minerve.

Q : Qu’en pensent vos parents ?

R : Une maman reste une maman et aura toujours peur pour ma sécurité ! D’autant plus que je suis la plus jeune de la famille. Mes parents me supportent énormément, mais ils s’inquiète pour moi. Ma maman a assité à une manifestation à Hawaii et n’a pas pu regarder !

Q : A votre avis, pourquoi y’a-t-il si peu de femmes dans le monde du drift ? Pourquoi le drift est-il tellement dominé par les asiatiques ?

R : Le drift est né au Japon, et la plupart des voitures de drift sont des japonaises. Nous avons notre propre culture du drift. Je la décrirais comme jeune, proche de la culture hip-hop, de la mode et de la musique plus généralement. Le drift n’est pas encore mature aux Etats-Unis, il n’a pas encore eu l’occasion d’être reconnu par les femmes.

Q : En lisant votre biographie, j’ai eu l’impression que vous jouiez beaucoup avec l’image stereotypée de la femme dans ce monde du sport auto. Cependant, en vous rencontrant, on se rend compte que vous êtes au delà de ça, réfléchie et intelligente. Ce stéréotype vous embête-t-il ?

Verena MeiR : Oui. Lorsque je suis debout à côté de ma voiture avec ma combinaison et mon casque, je suis choquée que les gens ne croient pas que je suis le pilote. Dans ce milieu, les femmes se heurtent à beaucoup de murs. C’est encore pire pour moi, dans le sens où étant d’abord modèle photo, les gens ne me prennent pas au sérieux. J’ai gagné le respect en tant que pilote en préparant ma propre voiture et en changeant moi même ses roues. J’ai abattu beaucoup de travail pour en arriver là, à la fois en temps que modèle et en temps que pilote !

Q : Y’a-t-il quelque chose de plus que vous aimeriez dire à vos lecteurs ?

Verena MeiR : Je souhaite être un exemple pour les femmes et adolescentes d’aujourd’hui. Il y’a beaucoup de milieux dominés par les hommes, dans lesquelles les femmes pensent ne pas avoir leur place. Mais avec de la passion et un travail acharné, il est possible de briser les stéréotypes. Les femmes ne doivent pas s’auto-limiter.

Propos recueillis par Mother Proof. Plus d’infos : site officiel de Verena Mei.

Partager cet article :
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google Bookmarks
  • blogmarks
  • BlogMemes Fr
  • Blogosphere News
  • email
  • Scoopeo
  • Slashdot
  • StumbleUpon
  • Technorati
  • Wikio FR
  • Live
  • MisterWong

3 commentaires sur “Interview de Verena Mei”

  1. Du drift à Hawai | Drift Blog dit :

    [...] assister à un show drift regroupant les meilleurs pilotes hawaïens et mondiaux. La délicieuse Verena Mei était de la partie, et déclare : “Je me suis habituée à tous ces mecs, vous savez, [...]

  2. CouetteCouette dit :

    moi je dis amen….

  3. NiNy Mekatrix dit :

    BRAVO

Laisser un commentaire

Drift Network :
Forum Drift
Drift Blog
Vidéos de Drift
Drift Project